© Stanislas Kim 2014

  • Facebook Social Icon

Stanislas Emanuel KIM (*24 août 1993 à Courbevoie)

reçoit son premier cours de violoncelle à l'âge de sept ans au Conservatoire de Courbevoie dans la classe de Marguerite Hauchecorne.

Deux ans plus tard, il se voit décerner son Diplôme de Fin d'Etudes et donne ses premiers récitals.

 

Il entre alors en Degré Supérieur au CNR de Paris. C'est avec des professeurs tels que Dominique de Williencourt, Raphaël Pidoux et Philippe Muller que se poursuit sa formation de soliste. Il obtient en 2010 son Diplôme d'Etudes Supérieures et entre à la Hochschule für Musik und Theater à Hannover dans la classe de Tilmann Wick.

 

Stanislas reçoit les conseils de David Geringas, Frans Helmerson, Natalia Gutman, Arto Noras, Jérôme Pernoo, Wolfgang Emanuel Schmidt, Jens Peter Maintz...

Il se perfectionne depuis 2015 auprès de Leonid Gorokhov à la HMTM Hannover.

 

Lauréat du Concours International George Enescu, du Concours International Brahms en Autriche et du Concours International Hindemith à Berlin, il est récompensé en 2011 du Prix de la fondation Maggini ainsi que d'un prix spécial pour son interprétation des Suites pour violoncelle seul de J.S. Bach.

Il remporte la même année le Prix de musique Gundlach et depuis reçoit le soutien de la fondation Gundlach, de la fondation Ottilie Selbach-Redslob et de la fondation Peter Fuld.

Il est lauréat avec la pianiste Marie Rosa Günter du 8e Concours International de Duo en Suède ainsi que du 12e Concours International de Musique de Chambre de Lyon.

 

 

 

La presse salue dans son jeu « une brillante technique, combinée à un élan musical débordant […] une intonation sans faille et un archet plein de fougue […] une expérience auditive fascinante ».

 

Stanislas Kim joue un violoncelle de l'école de Vuillaume, qui lui est prêté par la Deutsche Stiftung Musikleben.

Invité à se produire dans plusieurs festivals, tels que le Schleswig-Holstein Musikfestival, les Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, les Bachtage Würzburg ou encore le Festival Grieg à Bergen, il joue dans divers pays d'Europe et Asie, tant en soliste qu'en musicien de chambre.